Quand les étudiants internationaux écrivent…

» Catégorie : Articles individuels


La Russie vue de l’Occident

Commentaires » 0

La Russie est un pays mystérieux pour les étrangers et parfois même pour les Russes eux-mêmes. Comme tous les pays elle a ses stéréotypes. Faites une petite recherche sur Internet et vous trouverez des faits choquants: c’est un pays qui en termes de développement est proche de la Somalie. Mais les Russes sont-ils sous-civilisés pour les Occidentaux ?

 Les associations avec la Russie

Les premières images généralement liées à la Russie sont celles des clichés classiques comme le froid, Moscou, le communisme et la vodka. Cependant c’est un plaisir de voir que pour les Français la Russie c’est aussi un pays de grande culture. Ils associent la Russie avec différentes manifestations culturelles : tout d’abord figure le domaine littéraire, ensuite celui de la musique, représenté par des génies comme Tchaïkovski, et en dernier le ballet.

Un autre côté positif une image de la Russie liée aux grands leaders, parmi lesquels on peut trouver Pierre le Grand.

Qui sont les Russes?

Pour la plupart des Français le caractère russe est froid. Ensuite les avis sont partagés: pour quelques-uns leurs caractère n’est pas si gentil:

« Les Russes sont sérieux, froids, dans la réserve et parfois un peu hautains du coup “dit une étudiante de Science Po.

En même temps quelqu’un remarque qu’il y a des traits comme l’hospitalité, la cordialité, le patriotisme et la joie de vivre.

« J’ai été étonnée. Ils sont très accueillants. Lorsqu’une fois ma voiture est tombée en panne en Russie, j’ai été accueillie par des inconnus. De cette façon j’ai eu la chance de découvrir une des plus belles caractéristiques de l’âme russe : l’hospitalité»-raconte une directrice commerciale française de 35 ans.

 Des Russes et des stéréotypes

Les Occidentaux pensent que certains stéréotypes répandus dans l opinion publique adhèrent parfaitement aux comportements de la vie réelle d’un Russe.

 Après il faut aussi distinguer les Russes entre eux : « Dans la majorité des cas il est difficile d’établir une généralité, selon que l’on soit face à un Russe des villes (urbain) ou un Russe des campagnes (rural). Le Russe vivant en ville se rapproche bien plus des critères occidentaux (et français) alors que le Russe des campagnes est très symbolique de l’habitant de l’Est ” – dit un étudiant de Science Po.

La politique russe

En Europe l’opinion publique n’a souvent seulement un côté de la médaille de toutes les situations qui concernent la Russie. Par conséquent, la version qui arrive en Occident manque d’impartialité : c’est difficile de juger comment et dans quelle mesure les media influencent l’avis des gens.

La Russie est considérée comme un agresseur qui veut élargir ses frontières – voilà l’image de la politique russe. Par contre il y a aussi quelqu’un qui exprime quelques jugements positifs : « La politique de la Russie est patriotique » -constate Romain, acteur parisien. Et on peut remarquer aussi des opinions impartiales: la politique de la Russie est “la Realpolitik : offensive. Les intérêts nationaux, les intérêts du peuple et des russophones, la défense de la patrie, des valeurs russes (chrétiennes, conservatrices, impériales) » – déclare un étudiant de Science Po.

“J’essaie de comprendre la politique russe en lisant la presse internationale, ceci dans le but de connaître tous les points de vues. Dans les grandes lignes, je trouve que la politique russe est plutôt défensive dans le sens où elle défend les intérêts économiques, culturels et historiques du pays. Dans le cadre du conflit ukrainien, je comprends d’une certaine manière la position ferme de la Russie qui ne veut pas se soumettre à l’arrogance de l’Union européenne et des États-Unis. La Russie a plus de raisons d’avoir un mot à dire dans la crise ukrainienne que d’autres. Je peux également comprendre que les Russes se sentent menacés par l’OTAN qui est une organisation qui aurait du être dissoute en même temps que le pacte de Varsovie. Ceci dans un but de maintenir la paix. Dans cette crise, je suis fier de la Suisse qui a pu jouer un rôle dans les processus de pourparlers de paix dans le cadre de la présidence de l’OSCE. Pour conclure, je pense que la politique russe est souvent mal comprise en Europe” – dit  un étudiant suisse

 « Notre réponse à Chamberlain»

 Natalia, étudiante de l’Académie russe de l’économie nationale, troisième année veut aussi donner son avis sur le sujet.

« Les Russes ne pensent pas qu’ils sont mieux que les autres, mais bien sûr extraordinaires. Je crois que tous les peuples de toutes les nations pensent de la même façon, sinon d’où sort le sentiment d’identité nationale ?

Je pense que les Russes sont assez directs/ droits.

Nous ne sommes pas si ponctuels  que les Allemands, nous ne sommes pas si organisés (mentalement)  que les Français – pour eux il y a toujours un paragraphe, un sous-paragraphe, la troisième partie, le cinquième point !

Les Russes sont contradictoires et ils poussent à l’absurde : seulement les Russes ont pu transformer la doctrine matérialiste de Marx en une religion. « 

Et Olga, étudiante de l’Académie russe de l’économie nationale, troisième année ajoute

“ Comment la nation qui a joué le rôle clé dans deux guerres mondiales peut être chaleureuse ? Il n’y pas un autre pays dans le monde où presque dans chaque famille des proches sont morts dans la deuxième guerre mondiale. C’est à cause de ça que la situation avec la foi est différente en Russie par rapport à la France : la vie des Russes était beaucoup plus difficile et ils avaient besoin de la foi pour garder l’espoir dans un avenir meilleur.

« Je suis d’accord, parfois nous sommes froids, mais cela arrive au début de la connaissance. En même temps les gens en Russie sont sincères et c’est vrai, l’hospitalité est un caractère traditionnel.

Après il faut comprendre pourquoi « ils sont hautains du coup »- les Russes qui viennent passer leurs vacances sur la côte d’Azur, sont souvent des « nouveaux russes », enrichis et pas très ouverts. »

 En résumant tout ce qui a été dit, c’est vrai que les stéréotypes ne sont pas apparus  par hasard : il y a des raisons à l’origine des clichés. Cependant l’image du pays dépend de plusieurs facteurs : les media, l’éducation des personnes interrogées, leur profession,  leur expériences de vie.

Certes, les Russes sont spontanés et sérieux, sincères et accueillants et ils ne sont pas du tout des gens sous-civilisés.

A propos de la politique malheureusement la situation ne peut pas être visée sous tous les angles. L’histoire de ce pays est peut-être trop longue pour être bien comprise par les étrangers.

Camille Bulatova

 

Le Français: Une Langue Complexe Pour Tout le Monde?

Commentaires » 0

Français

 Le français est une des langues difficiles à apprendre. Selon un sondage de Nations Unies pour l’éducation, la science, et la culture (UNESCO), le français est inclus dans la liste des dix langues difficiles à apprendre. Cela n’est pas une surprise parce que c’est une langue assez complexe avec un vocabulaire très large. C’est normal que les étrangers le trouvent difficile. Mais, est-ce que c’est la même chose pour les Français ? Pensent-ils que le français est une langue complexe ? Après avoir interrogé quelques Français et quelques étudiants étrangers, on peut trouver un résultat intéressant.

 

<La difficulté dépend des origines et de la langue maternelle>  

Pour les étrangers, on peut considérer le français à la fois comme difficile et facile selon la langue maternelle de la personne qui l’apprend. Comme le français a une origine latine, il est facile pour une personne qui peut parler des langues d’origine latine. Si cette personne a une bonne maîtrise de ces autres langues, par exemple l’italien ou l’espagnol, cela devient rapide à acquérir. Pour les autres, la conjugaison est vraiment difficile. Et si on ne peut pas bien conjuguer, c’est difficile de communiquer. En plus, la prononciation est une horreur pour quelques étudiants parce que la façon de bouger la bouche est différente de leur propre langue. En somme, la conjugaison et la prononciation sont dures pour les étrangers, notamment ceux qui ne parlent pas une langue d’origine latine.

 

<Pour les français…>

Par contre, les cinq Français interrogés ont dit que le français était difficile à apprendre quand ils étaient petits. La grammaire est le plus difficile parce qu’il y a beaucoup d’irrégularités. Dans la grammaire, les accords et le subjonctif sont complexes parce qu’on ne les utilise pas beaucoup oralement. L’orthographe est aussi difficile parce qu’il y a des lettres qu’on ne prononce pas mais sont écrites. Au contraire, 3 français ont répondu que la conjugaison n’est pas trop difficile parce qu’on l’utilise tous les jours. C’est un enfer quand on est enfant parce qu’on essaie d’apprendre par cœur toutes les conjugaisons. Mais, après s’être habitués, ils disent que c’est facile à utiliser. Pour les Français, c’est donc dure plutôt la grammaire qui est dure.

Pour conclure, le français est vraiment une langue difficile non seulement pour les étrangers mais aussi pour les Français. C’est vraiment une langue complexe mais c’est tout de même une langue amusante et qui donne envie d’apprendre. Malgré la difficulté, c’est pour cette raison que le français est appris par beaucoup de personnes dans le monde entier.

Par Moeko Ando

Dis-moi : La Semaine de la francophonie

Commentaires » 0

Dans 77 pays à travers le monde , le 20 Mars est un jour de fête – c’est  la Journée internationale de la Francophonie – le principal fait marquant de la Semaine de la francophonie- un festival qui célèbre la langue française et la culture francophone. Cependant, pour beaucoup de Français de l’Hexagone, cette semaine n’est pas très importante. Beaucoup d’eux n’ont pas entendu parler des événements qui ont lieu toute la semaine et ils ne se sentent pas en véritable connexion avec d’autres pays francophones. Donc, il faut se demander, quelle est la force du lien entre les pays et les régions francophones ? Quelle est l’importance de la langue française dans cette relation ?

francophonie

La date précise de la Journée internationale de francophonie- le 20 Mars – c’est l’anniversaire de la signature de la Convention de Niamey au Niger, en 1970. Cette convention a établi l’Organisation Internationale de la Francophonie. L’organisation représente les pays ou régions où le français est la langue maternelle, où le pourcentage de francophone est importante où la culture française est notable.

La devise de l’organisation est « égalité, complémentarité, solidarité ». L’organisation promeut ces idées à travers ses institutions internes, des échanges, des rencontres et sommets qui encouragent la coopération entre les Etats membres dans le domaine de la culture, de la science, de l’économie, de la justice et de la paix.

Pendant la semaine de la francophonie de nombreuses manifestations sont organisées – des événements culturels comme des danses, des  concerts, des expositions d’art et des concours sont organisés autour du thème annuel de fonctionnement « Dis-moi, dix mots ». C’est une opération nationale de sensibilisation à la langue française qui se déroule tout au long de l’année scolaire. Elle est organisée par le ministère de la culture et de la communication. Dans ce cadre, le ministère de l’éducation nationale organise un concours de création littéraire ouvert aux collégiens et aux lycéens. Les élèves sont invités à jouer avec dix mots et à les mettre en scène sur tous les modes : écriture, chanson, dessin, etc.

dismoi

Les célébrations de la semaine de la Francophonie sont bien connues dans le monde entier, mais en France, de nombreux étudiants sentent qu’ils ne sont pas faits très conscients de la semaine de la francophonie.

Lorsqu’on l’interroge sur la semaine de la francophonie et aussi sur l’opération, ‘Dit-moi, dix mot’,  Pierre, étudiant à Sciences Po Aix nous  dit, « Non je n’en ai malheureusement jamais entendu parler. C’est la première fois. » Flore, une autre étudiante a convenu, « je ne connais pas du tout la compétition, je n’y ai jamais participé et je n’en ai jamais entendu parlé! »

Noémie qui étudie également à Sciences Po Aix dit, « je trouve que la francophonie est quelque chose qui n’est pas assez mis en avant, nous ne connaissons pas assez les autres pays francophones alors que la langue est quelque chose qui nous rapproche de beaucoup. »

Le français est parlé par 274 millions de personnes. C’est la 5ème langue la plus parlée dans le monde et avec l’anglais, la seule langue parlée sur tous les continents. C’est la 2ème langue étrangère la plus enseignée avec 125 millions de personnes apprennent le français en 2014. C’est la 2ème langue la plus utile dans le commerce, la 3ème dans les affaires, et la 4ème langue la plus utilisée sur Internet. C’est enfin la langue officielle de 32 états et de nombreuses organisations internationales, dont l’Organisation des Nations Unies et les Jeux Olympiques.

D’après les statistiques, il est évident que la langue française est encore très importante dans le monde. Beaucoup de francophones reconnaissent que le français est très important car il est le fondement de la culture francophone. Cette relation est intrinsèquement liée au passé historique de la France, à la fois par le développement des différentes régions de l’Hexagone ainsi que par la colonisation française et les tentatives de la France de maintenir son influence dans le monde. Pierre et Magalia ont noté que,  « il y a une véritable diversité des pays qui sont francophones, notamment dans l’usage de la langue française qui est très différent selon le pays en question en comparaison du français de métropole (ex : français louisianais, français québécois, français suisse). Cette diversité linguistique est très intéressante – La francophonie dans le monde montre également les forts liens historiques que la France a construit avec ses anciennes colonies où avec les autres peuples francophones (ex: Suisse, Belgique wallonne). »

Néanmoins, tous les étudiants ont reconnu que leur apprentissage de la culture francophone a été indéniablement biaisé en faveur de la langue et de la culture de l’Hexagone. Chloé dit, « Je trouve que cela rapproche de partager une même langue avec ces pays malheureusement je trouve que l’échange culturel n’est pas assez poussé. » Noémie exprime un sentiment similaire, « Pour les autres pays francophones je trouve que la francophonie est quelque chose qui n’est pas assez mis en avant, nous ne connaissons pas assez les autres pays francophones alors que la langue est quelque chose qui nous rapproche de beaucoup. »

En conclusion, il est indéniable que la langue française est une partie intégrante de la communication à travers le monde à la fois dans les temps modernes et dans le passé. Toutefois, l’idée d’un monde francophone comme celui imaginé par l’Organisation Internationale de la Francophonie dans les années 1970 n’est plus. Alors que le monde devient plus petit grâce à la mondialisation il sera intéressant de voir quels liens il y aura entre les pays du monde francophone et ce que sera la force de cette relation.

 

La Semaine de la langue française et de la francophonie a lieu du 14 au 22 mars 2015

Par: Raelene Singh

Shopping dimanche Par Chloé Walsh

Commentaires » 0

Les lois en France concernant les horaires d’ouverture des magasins le dimanche sont complexes. Tous les magasins sont ouverts du lundi au samedi. La plupart des magasins ferment pour le déjeuner, généralement de 12h jusqu’à 14h. Seuls les magasins avec le signe « La journée continuer » restent ouverts pendant le déjeuner. Cependant, le dimanche seulement certains types de magasins dans des domaines particuliers peuvent ouvrir. La plupart des supermarchés peuvent ouvrir, mais doivent fermer avant 13h. Certains grands magasins peuvent ouvrir cinq dimanches par an (généralement avant Noël). Une loi adoptée en 2009 a fait quelques exceptions. Maintenant, les magasins dans les grandes zones touristiques et les villes de plus d’un million d’habitants peuvent ouvrir le dimanche. La bonne nouvelle est que les boulangeries peuvent choisir leurs propres heures d’ouverture et peuvent ouvrir le dimanche. Nous aurons toujours des croissants! Aussi, les épiceries familiales, les magasins de tabac, les magasins de fleurs, les jardineries et les magasins de meubles peuvent ouvrir le dimanche.
Il y avait de nombreux débats au sujet de ces lois. Il y a deux côtés forts à ce débat. Tout d’abord, il y a des personnes qui aimeraient voir les magasins fermés le dimanche. On peut dire que les dimanches est une «journée familiale». Les propriétaires des petits entreprises sont inquiets parce qu’ils perdraient de l’argent face à de grands supermarchés . D’autre part, il y a des gens qui pensent que le dimanche devrait être comme tous les autres jours de la semaine et que la France doit se moderniser. Il y a des travailleurs (dont beaucoup sont des étudiants) qui disent qu’ils ont besoin de l’argent que le travail le dimanche leur ferait gagner.
Il est difficile de choisir un côté. Actuellement, le gouvernement est en train de débattre sur la question. Hollande fait valoir que l’extension des heures d’ouverture permettrait d’améliorer la croissance économique et augmenter l’emploi. Une proposition législative élaborée par Macron (le ministre de l’économie) concernant le sujet doit être discutée plus loin. Il propose des «libéralisations économiques» permettant d’ouvrir plus que les cinq dimanches par an actuellement. Elle permettrait également aux grands magasins de Paris, comme Galerie Lafayette, d’ouvrir jusqu’à minuit. Le Premier ministre Valls dit que la proposition est une bonne idée et que sa mise en œuvre signifierait que le nombre de touristes en France augmenterait. Toutefois, la maire parisienne, Anne Hidalgo décrit la proposition comme un «recul de la démocratie».
Jusqu’à présent, il semble n’y avoir aucun consensus clair sur la proposition. De toute façon, il sera intéressant de voir ce qui se passera.

L’evolution de la mode en France

Commentaires » 0

Par: Katie Linden – 12/03/15

FASHION-HISTORY-BANNERC1

La mode ne cesse d’évoluer. C’est une partie de notre passé, présent et futur. La mode d’aujourd’hui est tellement différente de la mode d’il y a cent ans.  Les créateurs de mode sont toujours inspirés par la météo, les films, le maquillage, les artistes, et autres. Ils n’aiment pas conserver un style de mode longtemps. La France a toujours eu une grande influence sur le monde de la mode. Avec les magazines du mode comme Marie Claire, Elle et Vogue Paris, la semaine des défiles à Paris et même les défiles comme Brigitte Bardot, Clémence Posey et  Laetitia Casta.

 Nuala Kavanagh, étudiante de mode dans un institut universitaire de technologie en Irlande dit qu’être étudiant de  mode est comme être étudiant d’art : « L’interprétation de la mode est infini, c’est pas simple ou facilement compris, et donc c’est pourquoi l’évolution de la mode est fascinant ».  Elle a certainement raison et on peut être captivé par l’histoire de la mode en France.

 

Commençons dans les années 1900, l’époque Edouardienne ou ‘la belle époque’ quand la révolution industrielle a eu une influence sur la mode. C’est l’époque où les filles ont porté une culotte longue et les hommes le manteau ‘trench’ à cause de la  guerre.  La silhouette de cette époque été triangulaire et inversée, « une silhouette qui est en vogue encore cette dernière décennie en France» dit Nuala. 

 L'evolution de la mode en France dans Articles individuels download-1

www.pbs.org/manorhouse/edwardianlife/clothes.html

 
 

L’ère du jazz en 1920 a créé le style déluré qui est toujours à la mode, même presque 100 ans plus tard, comme on peut voir dans le film récent ‘Great Gatsby’. Les filles de cette époque aimaient les bijoux fantaisie et le chapeau cloche. Coco Chanel a aussi proposé la petite robe noire pour la première fois en 1926, une beauté classique qui vit éternellement dans le monde du mode.

download

https://www.tumblr.com/tagged/the-great-gatsby 

 

 Au sortir de la seconde guerre mondiale, dans les années 1940,  il y a eu un influence militaire avec la popularité du manteau ‘Eisenhower’. C’était un style distinct de 1950 et de l’ère de ‘rock and roll’ quand les filles a porté la jupe ‘caniche’ et des chaussures plates bicolores, « comme dans le film Grease » note Nuala.

y 

photobucket.com/images/grease%20logo

 

La place des femmes dans la société a également changé en 1960 et 1970 avec le mouvement des droits civiques et la mini-jupe est devenue un élément incontournable de toute garde-robe. Les hommes ont aimé les pantalons à pattes d’éléphant et une cravate éclatant; ils été influencé par l’époque disco et ‘hippie’. « Les motifs floraux et la chaussure á semelle compensée ont été dans le mode il y a quelques années » raconte Nuala.

 images

galleryhip.com/1970s-mens-disco-fashion.html

 

Le mouvement ‘Yuppie’ (anglicisme : jeune urbain actif qui a un train de vie de luxe) a influencé les années 1980, avec un style professionnel et des vêtements de marque. C’était aussi le début d’une génération de mannequins appelés à une célébrité internationale ; comme Claudia Schiffer et Naomi Campbell. Un nouveau matériel a aussi été créé: le lycra, qui aura un effet durable dans le monde de la mode, surtout avec le vêtement aérobic.

article-2474968-18F524FD00000578-552_634x917

 www.dailymail.co.uk/…/Naomi-Campbell-Claudia-Schiffer-st…

 
  

Le ‘hip-hop’ a eu un grande influence en 1990 et aussi le style grunge des artistes comme Nirvana. Grâce à eux la chemise à carreaux est devenue à la mode. La silhouette était le ‘a-ligne’ et montrer son vente a été normal pour les adolescentes, surtout en Amérique mais aussi en France. « Les marques de Ralph Lauren et Converse All-Stars étaient très populaires à cette période. » selon Nuala.

download (2)

https://www.pinterest.com/90s411/90s-style/

 

En 2000, après le millenium, la mode était vraiment influencée par la silhouette sportive américaine – avec le T-shirt, les baskets et les chaussures sportives. Le vêtement dos nu, le style camouflage et le jean ont été aimés par les acteurs et chanteurs populaires comme Britney Spears et Justin Timberlake.

download (3)

www.mtv.com/photos/britney-justin-jlo-more-in-all-denim…/photo/

 
 

De 2010 jusqu’à aujourd’hui, plusieurs styles des années suivantes étaient encore à la mode, comme la mode alternative et le ‘look indie’. La mode urbaine est pertinente maintenant, popularisée par ‘les mecs tendance’, ils ont redynamisé le look des années 1980 et 1990. Et pour les hommes d’aujourd’hui, pour être à la mode, ils doivent avoir une grande barbe et des lunettes démesurées. 

download (4)

consultoriamasculina.tumblr.com/

 

On peut donc voir l’évolution de la mode en France et dans le monde pendant le siècle dernier. Nuala trouve que le mode se répétée chaque trentaine années, « il y a un motif constant dans le monde de la mode – pardonnez-moi pour le calembour ». Et que sera donc la mode dans la prochaine époque…

Le choc culturel : comment vous protéger

Commentaires » 0

Le choc culturel : comment vous protéger

Par : John Schmidt / Aix-en-Provence

 

Untitled

Si vous avez déjà voyagé, vous savez ce qu’est le choc culturel. Il n’y a pas une différence : que vous voyagiez dans une région différente de votre pays ou dans un autre pays, ily a toujours un certain niveau de choc de culture. Pour mieux comprendre le choc culturel pour les Français spécifiquement, voici les opinions de trois Français, qui ont visité différentes régions du monde, afin de comprendre leurs expériences, et comment on peut s’en protéger.

Le Choc Culturel franco-américain

 Tout d’abord, nous avons Emile Tianenburg, une Allemande qui a grandi ici en France. Pour elle, les pays d’Europe occidentale sont très similaires, et elle pense que le choc culturel est plus commun quand la culture que vous visitez a des valeurs différentes des vôtres.

« Ici, en France, » explique-t-elle, « et en Europe occidentale en général, tout le monde croit des choses très similaires. Nous avons les mêmes droits fondamentaux. Mais ce n’est pas la même situation partout. »

Selon Emile, son plus grand choc culturel était quand elle a visité les Etats-Unis l’année dernière. « J’ai toujours pensé que les Etats-Unis seraient comme l’Europe occidentale, mais je me trompais. À son avis, «Aux États-Unis, tout le monde est trop occupé. Ils ne jouissent pas des petits plaisirs de la vie comme les Français. Et ils n’ont aucune idée de comment boire du vrai café. »

Les États-Unis sont très différents de la France, mais pour les Français, ce n’est pas le pays le plus choquant.

Le Choc Culturel franco-brésilien

Pour Malvina Morallis, une voyageuse et mère d’accueil ici à Aix-en-Provence, la culture brésilienne est la plus différente de l’Europe.

Pour elle, cette différence était surprenante.

« Quand j’ai grandi, je savais qu’il y avait une grande population européenne au Brésil. Beaucoup d’expatriés européens se déplacent en Amérique du Sud, et j’ai entendu qu’il y a des villes où les locaux ne parlent encore que l’allemand. Je savais que la culture du Brésil serait différente, mais pas si différente de l’Europe. »

Mme. Morallis a ensuite expliqué les grandes différences entre le Brésil et l’Europe. Pour elle, les villes du Nord, Rio et Sao Paulo, étaient très sales en comparaison de l’Europe. Dans sa tête, elle avait imaginé les villes comme propres et européennes, mais elle a été surprise par leur apparence et la culture de machisme en particulier. Pour elle, la façon dont les hommes traitent les femmes, la rend mal à l’aise.

Il n’y a aucun doute que la culture sud-américaine est différente de la culture française, mais peut-être la culture étrangère la plus frappante pour les Français est…

Le Choc Culturel franco-chinois

Ambra Merenga est étudiante en langues étrangères et elle a étudié le chinois mandarin cinq années. Pendant ses études, elle habitait à Shanghai et selon elle, sans aucun doute la culture chinoise ne pouvait pas être plus différente de la France.

«Pour moi, j’adore l’Asie parce que j’ai l’impression que je suis sur une autre planète. Toutes les choses, de la langue, à la nourriture, à la culture, c’est 100% différent de l’Europe. Il n’y a pas de point de référence pour un étranger en Asie ou en Chine en particulier où le système politique est tellement différent. Pour moi il est facile de tomber amoureuse de l’Asie mais il faut au moins un mois pour s’habituer à tous les changements et aux différences de la Chine. »

Ambra a très bien voyagé, elle a vécu dans différents endroits à travers l’Europe quand elle était jeune, mais même pour elle, c’était difficile de s’adapter à l’Asie. Beaucoup de conforts que les Occidentaux attendent ne sont pas facilement disponibles en Asie, comme l’eau chaude et l’eau potable. Avec toutes les différences, en particulier l’éducation et le confort, il est facile de comprendre comment la Chine, et l’Asie en général, est si choquante.

Protection Contre le Choc Culturel

Même si toutes les personnes interrogées ont connu leur choc culturel dans différents pays, ils ont une chose en commun: la comparaison. Quand on compare leur son pays au pays qu’on visite, il est facile d’être choqué. Bien qu’il soit très naturel de comparer votre pays d’origine avec votre nouveau pays, il faut essayer de ne pas faire la comparaison. Pour vivre l’expérience d’une nouvelle culture, il faut essayer de vivre comme un local, même si cela peut être inconfortable. L’expérience qu’on peut recevoir à l’étranger est inestimable, et ne vous inquiétez pas, votre pays sera toujours là quand vous reviendrez!

SDF par élection?

Commentaires » 0

Le nombre de personnes sans domicile fixe augmente de plus en plus et selon les Français c’est devenu pire après la crise de 2008. Cependant, il n’est pas facile d’identifier les raisons pour lesquelles certains ont des problèmes de logement. Est-ce que les SDF choisissent  d’habiter dans la rue ou c’est à cause d’un problème plus grand qu’ils ne peuvent pas éviter ?

sans-domicile-fixe-dort-dans-une-station-de-metro-a-paris

Le stéréotype

« Grosse barbe, grande veste, alcooliques, sales, suivis d’un chien » voici les caractéristiques les plus citées par les Français, et la majorité reconnait que les SDF sont souvent des étrangers sans papiers, « les clandestins » mais des Français aussi. Il y en a certains qui restent pendant toute la journée dans les rues du centre-ville et qui essayent de se montrer et il y en a d’autres qui se cachent dans la banlieue.

enhanced-buzz-2085-1326519244-1

Pourquoi SDF?

Les réponses sont nombreuses, tout d’abord il y a  la dépendance à l’alcool ou à la drogue,  ensuite, la perte du travail et la perte de confiance pour en trouver un autre et finalement, il y en a – mais très peu – qui habitent dans la rue par choix idéologique.  Ce n’est pas facile de distinguer la cause mais ils sont toujours mal perçus par les citoyens.

Les politiques sociales

Les Français reconnaissent qu’il y a beaucoup de politiques sociales pour les personnes qui n’ont pas de moyens de base satisfaisants et qui habitent dans la rue. Il y a, par exemple, une aide au logement donnée par l’État, comme les foyers où ils peuvent dormir, une aide alimentaire, comme les Restaurants du Cœur, une aide économique comme le Revenu de Solidarité Active (RSA) donnée par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF). Néanmoins, si il y a plusieurs mesures d’urgence, il n’ y en a pas beaucoup de structurelles, c’est-à-dire qu’il y a des politiques pour agir aujourd’hui mais qu’il n’y en a pas à long terme. De plus, il faut avoir une carte d’identité  pour percevoir les aides sociales et une des caractéristiques des SDF est qu’ils n’ont pas de papiers. Alors, impossible pour eux  de profiter des aides.

On peut admettre que la France est un pays riche en politiques sociales et  que pour cette raison on ne devrait pas trouver des SDF dans la rue. Pourtant,  il y en a partout en France et ses principaux raisons  soit leur choix, soit leur dépendance à la drogue ou à l’alcool, soit par un problème structurelle dont ils ne savent pas comment se débrouiller.

 

Guillermina Vescovo

Les Françaises

Commentaires » 0

Les Françaises
Rebecca COOKS ~ 5/3/2015

imagesI8P68QDH  La loi garantit à la femme, dans tous les domaines, des droits égaux à ceux de l’homme.  Ceci est promis dans le troisième article du préambule de la constitution de France qui a été créé le 27 octobre 1946.  En 2015, avec le jour international des femmes prochain, on pose la question des droits et de la reconnaissance des femmes dans la société française.  Quel est l’avancement des droits des femmes en France ?  Est-ce que la situation des femmes dans la société est importante en France ?  Dans le pays célèbre pour les droits des hommes dans l’histoire, est-ce que Liberté Égalité Fraternité existent pour les femmes aujourd’hui ?

Histoire   
Les lois les plus connues pour des femmes ont commencé en 1804 avec Napoléon et le code civil.  Les femmes étaient considérées comme inférieures aux hommes, et elles ont reçu moins de droits que les mineurs.  L’idée que les femmes n’ont pas le droit au terroir, pas de salaires égaux, ou pas de divorce mutuel était commune pour à cette époque.  Bien que les femmes aient reçu les droits civils, elles n’ont pas reçu les droits politiques.  D’près la société, les femmes étaient les  « citoyens passifs » et sous l’influence dangereuse de l’église.             

                               À travers l’histoire de la République, les femmes ont gagné plus de droits et plus de reconnaissance en France ; de la création des journaux pour femmes, au droit à la disposition du salaire des femmes mariées en 1907, pour finir avec le premier vote des femmes le 29 avril 1945.  Aujourd’hui, les femmes en France ont avancé vers des droits égaux avec les hommes, civils et politiques.

Aujourd’hui    
Comment se trouvent les droits des femmes en France aujourd’hui ?  Est-ce que l’avancement sur le papier est le même que dans la réalité ?  Quand on pose la question, « Qu’est-ce que vous pensez de la position des femmes en France ? » on reçoit un sourire maigre et un petit soupir.  La réponse est difficile, particulièrement pour les femmes aujourd’hui parce qu’il y a un sentiment qu’elles sont au milieu d’une évolution.  Elles voient l’amélioration des droits des femmes, mais elles savent qu’il y a, « Plus de travail à faire. »  Le premier concerne les jeunes femmes aujourd’hui et la vie professionnelle après les études universitaires.  Estelle, une étudiante universitaire a affirmé, « Dans les universités, on ne trouve que des femmes.  Mais au travail ou dans les endroits professionnels, il n’y a que des hommes ! »  Si vous demandez pourquoi, les Français posent la même question. 

            Une idée populaire est le plafond de verre.  Ce souci traverse les pays et les cultures autour du monde—les salaires inégaux, les inquiétudes des travailleuses enceintes, et la difficulté des femmes à entrer dans les espaces professionnels.  D’après les statistiques des Nations Unies, en France, le ratio des femmes et des hommes dans l’éducation supérieure est 61 :48.  55 % des étudiants des universités françaises sont des femmes.  Mais dans le cadre professionnel (la gestion et la législation) on trouve seulement 40% des postes qui sont tenus par des femmes, et elles gagnent 83% des salaires des hommes.  Ces nombres sont mieux que les autres pays plus conservateurs comme le Burkina-Faso, l’Afghanistan, ou même le Japon, mais l’égalité n’est pas encore accomplie.   

La Culture
« La résistance est la culture, pas la loi, » explique M. Croisé, professeur à Science Po-Aix.  Ses sentiments vont avec les opinions des jeunes femmes des traditions sociales.  Il y a encore un sentiment que quand on commence une famille et que la femme reste à la maison avec les enfants, la carrière professionnelle est finie.  En même temps, la reconnaissance des femmes dans la culture n’aide pas la situation.  Les Français connaissent le jour international des femmes (ce dimanche), mais ils ne font rien pour le célébrer.  Les étudiantes féminines portent des robes un jour de l’année pour souligner qu’elles sont des femmes, mais personne ne sait quand ce jour arrive.  Mais il y a la bonne nouvelle ; les Français voient l’amélioration dans la culture aussi.  Les hommes, de plus en plus, font le ménage ou font les courses pour la famille.  Une vieille résidente d’Aix a confirmé que nous sommes dans une époque où les femmes ont plus de liberté pour choisir leur futur.  Et en comparaison aux autres pays, comme la Turquie, les Français trouvent la France plus progressive pour les femmes.  Les influences restrictives et l’espoir pour le changement mélangent ensemble l’idée que la situation des femmes en France est mieux mais pas encore suffisante.            

        Oui, l’avancement des droits des femmes existent; d’après la plupart des femmes, la reconnaissance en France est mieux que dans d’autres pays.  Mais il y a encore du travail à faire pour la réalisation de l’égalité qu’on trouve dans la constitution.  Peut-être qu’on ne doit pas faire des mouvements forts des féministes, mais on doit créer des normes sociales.  Peut-être l’avancement sera que les femmes ne doivent pas choisir entre la famille et le travail ou que plus de femmes des universités continuent dans le cadre professionnel.  Peut-être la reconnaissance peut aller plus haut que le port d’une jupe un jour maigre pour l’histoire des femmes.  Dans les mots anciens de la dramaturge et activiste Olympe de Gouge pour parler des Françaises, « elle doit avoir également celui [le droit] de monter à la tribune. »**

Choc Culturel entre Japonais et Français

Commentaires » 0

Saki Yoshida

            Choc-Culturel  Le choc culturel lest toujours un grand problème pour des étrangers. Il y a beaucoup de personnes qui sentent des différences avec le pays dont elles viennent. Notamment, entre le Japon et la France, il y a diverses différences, et ceci cause des chocs. Premièrement, cet article explique où les Japonais sentent un choc culturel en France. Deuxièmement, il monte où les Français sentent un choc culturel au Japon.

D’abord, pour les Japonais, les différences des relations avec des autres sont le plus choquantes. Par exemple, se faire la bise. Au Japon, les personnes sont plus distantes que les Français. Les Japonais ne disent pas de choses trop sévères. Nous devons cacher les choses qui blesseront les gens. Ça veut dire nous ne disons pas le fond de notre pensée. Les Japonais pensent que cela protéger des disputes. Cependant, en France, les personnes disent ce qu’elles pensent très directement. Cela parfois cause des disputes, mais les Français s’amusent. Quelques Japonais pensent que c’est plus sympa que la façon japonaise, parce qu’évidemment il n’est pas facile de comprendre le fond de sa pensée sans les mots. Les Japonais doivent réfléchir à cela toujours et c’est très fatigant.

Ensuite, pour les Français, les différences des attitudes japonaises sont le plus choquantes. Beaucoup de Français ont dit que la façon japonaise de toujours est difficile. Un Français qui a habité au Japon 3 ans m’a parlé d’une expérience. Quand il s’était trompé, tout le monde souriaient et ils ne disaient rien. Il était choqué. Il a dit que c’est difficile à connaitre si c’est bien ou pas parce que personne ne l’indique. En fait, pour les Japonais, c’est de la gentillesse pour ne pas détruire l’ambiance. Cependant, c’est très difficile pour des étrangers. Les Japonais aussi, parlent toujours la langue diplomatique et c’est un choc culturel pour des français. Au Japon, pour continuer une bonne relation, après une soirée ou une réunion, nous disons ‘ On va se revoir bientôt !’. Toutefois, ce n’est pas une intention véritable. En plus, les Japonais sont toujours modestes et ils flattent. C’est aussi pour continuer une bonne relation. Cependant, pour les français, flatter trop est ironique. Quelques français disent que c’est vraiment difficile à savoir les pensées véritables des Japonais.

En conclusion, il y a beaucoup de différences entre le Japon et la France. Elles sont liées à des différences de pensée et de culture.

 

<http://www.votre-sejour-linguistique.fr/choc-culturel/>

La Mode : Les Différences et Les Préférences

Commentaires » 0

La mode est une façon par laquelle on peut s’exprimer. On peut avoir plusieurs tenues différentes pour montrer les différents côtés de sa vie, telles que les tenues plus sérieuses pour le travail et les tenues plus confortables pour la vie quotidienne. En France et aux Etats-Unis, la mode est tellement différente. C’est vrai que la plupart des gens croient que la capitale de la mode du monde est en fait Paris, mais certains créateurs de mode aux Etats-Unis deviennent de plus en plus connus et influents. Mais, quel type de la mode est-ce que les Américains et les Français aiment mieux ? Les réponses des Américains et des Français à cette question montrent un contraste signifiant.

Chanel+Runway+Paris+Fashion+Week+Haute+Couture+h4td6lvcfVel

La semaine de la mode a Paris/ Wall Street Journal

À travers d’internet, on peut voir qu’il y a beaucoup de différences entre la mode française et la mode américaine. Le site web : www.e-how/american-fashion, dit que la mode en France est plus conservative et plus modeste que la mode aux États-Unis. En plus, les Français semblent de s’habiller sans effort et très classiquement. Les femmes portent plusieurs accessoires  et leurs vêtements sont vraiment féminins. Les Français sont connus  pour acheter moins de vêtements mais achètent des habits plus chers, et les Américains préfèrent avoir beaucoup de vêtements qui sont bon marché. Au contraire, les Américains s’habillent de façon moins conservative et peut-être plus sexy que les Français. On peut dire aussi que les habits américains sont plus complexes et sont souvent influencés par les tendances de la mode. Finalement, les vêtements pour les femmes aux Etats-Unis sont plus masculins.

 

Sur les quatre personnes interrogées, deux américains et deux français, trois personnes disent préférer la mode américaine. Seule, une femme américaine  dit qu’elle préfère la mode française parce que  « c’est plus chic et modeste que la mode américaine. Il semble que les Américains achètent plus de vêtements qui sont moins chers et de mauvaise qualité alors que les Français achètent moins vêtements qui sont chers et de bonnes qualités. » Mais les autres personnes sont  d’accord pour dire que la mode américaine est mieux. Ils expliquent que la mode américaine étant plus libre, on peut porter des choses très bizarres sans problème, et aussi que les vêtements américains ont, en général, l’option de plus de couleurs tandis que les vêtements français ont des couleurs neutres pour la plupart. En plus, un homme a dit que,  «  la mode américaine est mieux parce que c’est plus facile d’exprimer ma personnalité en portant les choses qui me ressemblent. Mais en France, il semble qu’on doit habiller d’une certaine façon et qu’il n’y a pas beaucoup de choix d’être différent. »

C’est facile de voir qu’il y a plein de différences entre la mode américaine et la mode français et c’est aussi facile de comprendre pourquoi on aime l’une ou l’autre. Toutefois, on peut conclure que la mode aux États-Unis est plus libre et peut-être plus choquante, et ça pourrait être la raison de la préférence de la mode américaine. Peut-être que dans l’avenir la mode en France deviendra plus comme celle des États-Unis et que les Français aimeront mieux leur style de la mode.

Par: Hannah Morth

12